Contrôle d'identité

© iStock.com/PeopleImages

Contrôle d'identité conformément à la loi contre le blanchiment d'argent (GwG)

Loi sur la détection des profits provenant de crimes graves

Depuis 1993, la « loi sur la détection des profits provenant de crimes graves », ou loi sur le blanchiment d’argent (GwG), est en vigueur en Allemagne. Cette loi a pour but d'empêcher que des profits provenant d'infractions telles que le trafic de drogue, le vol qualifié, le chantage ou l'évasion fiscale, entrent dans le cycle économique légal et soient ainsi « lavés », c'est-à-dire qu'ils deviennent légaux.

En même temps, cela devrait arrêter le financement du terrorisme. La légitimité et la vérification de l’identité constituent un élément important de la lutte contre le blanchiment d’argent : la loi impose aux banques et aux autres prestataires de services financiers, de préciser les coordonnées personnelles des personnes concernées en cas de transferts importants de fonds.

Les entreprises et les entrepreneurs qui souhaitent ouvrir un compte en Allemagne ou y transférer d'importantes sommes d'argent - par exemple pour l'achat d'actifs - doivent donc faire l'objet d'un examen approfondi. Celui-ci inclut, entre autres, le contrôle d'identité, la clarification du bénéficiaire et le contrôle de la légitimité des personnes concernées.

Pour les membres de l'AHK Algérie, la procédure est facile à suivre : grâce à un accord récemment renouvelé entre l'Association Allemande des Chambres de Commerce et d'Industrie (DIHK) avec des associations de dirigeants de banques, l'AHK Algérie est autorisée à effectuer toutes les étapes de la procédure et à transmettre les documents nécessaires à l'institut de crédit en Allemagne.

Ainsi, si vous planifiez des transactions financières importantes, contactez Mr Samir Boukhediche, qui se fera un plaisir de vous aider à respecter les exigences légales de la loi contre le blanchiment d’argent.